CONGO: SOKI N0 2 des FDLR/RUD, abattu cette nuit par le M23.

Col. SANGANO MUSUHUKE alias SOKI N0 2 des FDLR/RUD, abattu cette nuit par le M23.

Col. SANGANO MUSUHUKE alias SOKI N0 2 des FDLR/RUD, abattu cette nuit par le M23.

C’est à 4h de ce matin du 10 Juillet que le Commandant FDLR en charge du Secteur BUSANZA-EST, connu sous le nom de SOKI a été tué dans un affrontement qui a opposé ses hommes aux éléments du M23. Il n’est plus un secret que ce sont les FDLR qui constitue le fer de lance de la coalition FARDC-FDLR-BRIGADE MONUSCO TANZANIENNE. Leurs éléments sont, depuis plusieurs mois, postés sur le front line de toute la circonférence de l’aire sous administration du M23, en préparatif de l’attaque foudroyante contre les Territoires administratifs congolais de Nyiragongo et de Rutshuru, que le Gouvernement de la République annonce avec pompe sur tous les médias, ce dernier temps.

Notre correspondant à Kitagoma, nous rapporte les circonstances de la mort de ce pion majeur pour le Gouvernement KABILA KABANGE Joseph, en ces termes :

« Les éléments FDLR accompagnés de leurs frères NYATURA et FARDC, étaient à leur énième coup de vol des bétails (Bovins) dans le Groupement de Busanza. Ces genres d’opérations ont multiplié leur fréquence depuis le mois de Mai dernier. On pense que cela aurait un objectif politique dans la mesure où la majorité des éleveurs sont de l’ethnie tutsie (celle-là même que les FDLR avait tenté d’éradiquer en 1994 au Rwanda et qu’ils tentent maintenant de pousser en exil pour des raisons inavouées).

Une centaine de Bovins a donc été raflée à Kitagoma et la population victime ne pouvait que se confier aux autorités en place. C’est ainsi que les éléments de la Brigade du M23 positionnée dans les parages ont été lancés à la poursuite desdits voleurs. Trente minutes après, les accrochages ont commencé et les échanges ont duré près d’une heure. Vingt-quatre corps reconnus par les habitants de cette zone infestée de ces forces négatives rwandaise depuis1998, ont reconnu les corps comme étant ceux des FDLR et des FARDC, dont ils ont décliné les noms respectifs. C’est ainsi que le corps et le nom du Commandant SOKI, seront dévoilés au public présent sur le théâtre des affrontements. Le M23 y aurait laissé un homme.

Il sied de signaler, en outre, qu’une nouvelle attaque de la coalition FARDC-FDLR-MAIMAI (amputée,  de sa partie BRIGADE MONUSCO TANZANIENNE) menée contre les positions du M23 ce matin à 05h22, cette coalition voulait récidiver l’exploit du 6 juillet 2013,  lorsque la société civile du Nord-Kivu qualifiait les assaillants des jeunes armés d’armes blanches a L’attaque de ce matin a été réprimée sans complaisance par les Forces indiennes de la MONUSCO à Kanyaruchinya !   Signe de temps ? Ou simple incident de parcours. Wait and see.

La rédaction

2 thoughts on “CONGO: SOKI N0 2 des FDLR/RUD, abattu cette nuit par le M23.

  1. Je pense que vous vous trompez. Soki ne fait pas partie de RUD. Il avait son propre groupe connu sous le nom de FDLR-SOKI selon les rapports des Nations Unies, des ONG et des experts. Voir aussi Afroamerica network http://www.afroamerica.net

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s