Negotiations de kampala: Les jérémiades des sieurs François MWAMBA et Lambert MENDE n’y changeront rien

René Abandi the Head of Foreign Affairs and chief of the M23 delegation at the peace talks in Kampala

René Abandi the Head of Foreign Affairs and chief of the M23 delegation at the peace talks in Kampala

La Délégation Du M23 Est À Kampala Depuis Ce 09/06/2013 Comme Promis Depuis Une Semaine

Partie de Bunagana à 22 heures locales, de ce Samedi 08/06/2013, une forte délégation conduite par Monsieur René ABANDI secondé par Monsieur Roger LUMBALA  a embarqué à bord de deux véhicules (une 4×4 et un bus) dépêchés, à cette fin, par la Médiation. Après un long et fatigant voyage de 8heures, la délégation a atteint, sans encombre, la Capitale ougandaise Kampala.

Pour la énième fois le M23 a prouvé au Monde que lorsqu’il prend des engagements solennels, il les respecte jusqu’au bout a dit Monsieur René ABANDI lors d’une conférence de presse organisée dès  l’arrivée à KAMPALA.

Les jérémiades des sieurs François MWAMBA et Lambert MENDE n’y changeront rien. Le premier a dit que le Gouvernement est cette fois-ci à Kampala pour 4 jours, le second (plus virulent comme d’habitude, survie politique oblige) lui, a parlé de 3 jours pince sans rire.

Questionné par notre envoyé spécial à propos de ces délais, qui sonnent l’ultimatum, les Officiels du M23 ont tenu à éclairer l’opinion en ces termes : «Même pour une heure seulement, si cela suffit pour vider les points à l’ordre du jour restés en suspens après les dernières séances de négociations de Kampala, nous sommes prêts à le leur concéder. Pour atteindre Kampala nous mettons 8heures de route tandis que, eux, ils mettent à peine 3heures de vols et le per diem de membres de leur délégation est 10fois supérieur  à celui de membre de notre délégation… alors, messieurs du Gouvernement, n’essayons pas de noyer le poisson. Tout le monde sait que l’intérêt que le M23 accorde aux pourparlers de Kampala est aux antipodes de celui que vous, du Gouvernement, vous y accorder ».

Et comme pour conclure leur entrevue avec notre limier, ces Officiels du M23 ont tenu à rappeler les points de l’ordre du jour qui sont encore en souffrance et donc pour le traitement desquels ils sont à Kampala aujourd’hui :

  1. Les questions sécuritaires en RDCongo ;
  2. Les questions politiques et socio-économiques en RDCongo ;
  3. Les mécanismes de mise en œuvre de l’Accord à signer entre le Gouvernement et le M23.

François Mwamba pourra-t-il vider ces trois questions en trois jours ?

La rédaction/Soleildugraben.ch

2 thoughts on “Negotiations de kampala: Les jérémiades des sieurs François MWAMBA et Lambert MENDE n’y changeront rien

  1. Catastrophe humanitaire! Elle est déjà là. Cette fois-ci, il faudra mourir les armes à la main. Non la machette n’aura pas nos têtes.

  2. Tout le monde le sait déjà, le bruit des bottes est plus assourdissant que l’espoir de terminer cette guerre par les accords de paix de Kampala. En effet, nous sommes entrain de revivre le même scénario vécu par le Rwanda en 1993, au cours duquel, après les signatures d’accords de paix d’Arusha en Tanzanie entre le gouvernement rwandais et les rebelles du FPR, le président Juvénal Habyarimana les avait ensuite déclarés de chiffons face à ses sympathisants des partis radicaux nouvellement baptisés “power”. La suite fut l’horreur du génocide des Tutsi et des Hutu modérés en cent jours, entre le 6 avril et le 4 juillet 1994. Ironie du sort la puissante force onusienne “MINUAR (mission des nations unies pour le Rwanda) était présente et n’a rien su faire d’autre que fuir. La seule différente est que cette fois ci elle est appuyée par une force combattante de sud africains, de tanzaniens,de malawites, de l’armée gouvernementales les FARDC, ainsi que des FDLR (front démocratique pour la libération du rwanda).
    Les forces françaises bien que invisibles, sont reconnues discrètement impliquées avec une trentaine de techniciens militaires. A ce titre, ce qui manque c’est seulement le signal du déclenchement des combats, affirme la rédaction/Soleildugraben.ch. La rédaction a raison d’intituler cet article “les jérémiades des sieurs François Mwamba et Lambert Mende n’y changeront rien”, car est certaine que la paix est au bout du canon.
    Bonjour une autre catastrophe humanitaire identique à celle de 1994 au Rwanda et visant la même peuplade. Chers internautes, qu’en pensez-vous?
    A bientôt.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s