Goma #RDC: Les #FARDC n’attendent que l’ordre pour attaquer le #M23

Les FRDC

Les FARDC

S’adressant à RFI, le porte-parole des FARDC a déclaré en date du 03/06/2013 qu’ils n’attendent plus que les ordres pour aller plus loin : « Comme vous le voyez, tous nos militaires ont le moral au zénith, prêt à donner l’assaut, et pourquoi pas aller jusqu’à Kibumba et Rutshuru ».

A Goma la population est perplexe, ‘comme toujours, c’est eux qui attaquent et c’est aussi eux qui perdent toujours’’ a dit  un habitant à notre rédaction.        A croire que le Gouvernement de Kinshasa, lui,  joue  au QUI PERD GAGNE, alors que tout le reste du Monde joue, pour la RDC, au QUI PERD PERD et QUI GAGNE GAGNE.

Comment le Col. Hamuli peut-il prétendre que ses FARDC contrôlent Mutaho alors que depuis le premier jour des affrontements le M23 s’y trouve et pour prendre l’opinion mondiale à témoin, il a même permis à une équipe des journalistes de la presse internationale  dont la VOA  et s’y installer pour suivre la suite des événements.

Des sources multiples font état de la pullulation des hommes en uniforme qui bivouaquent à Goma. A en croire Olivier Hamuli qui s’adressait à RFI ‘’ Les civils doivent encore se tenir à l’écart, Ils peuvent venir, mais c’est à leurs risques et périls. On les persuade de ne pas trop s’approcher ‘’.  Occuper les maisons de la population civile serait considéré comme une violation des Droit humanitaires, en ce sens qu’ils se comportent comme s’ils ont l’intention manifeste de transformer la population  de  Goma en BOUCLIER HUMAIN.

L’on apprend surtout que cette soldatesque qui s’entasse dans la ville de Goma serait composée des régiments venus du Katanga, du Sud-Kivu venus en renforts aux dizaines des milliers de militaires se trouvant au Nord-Kivu,  ceux-là même qui, au mois de Mars dernier, avaient pris leurs jambes au cou devant l’ARC du Général MAKENGA. On apprend aussi que quelques soldats Belges seraient à Goma pour contribuer à l’assaut final de la coalition FARDC-FDLR-Centrafricains-Belges-MAIMAI.

Kabila serait-il arrivé au bout du rouleau ? Il est impensable qu’il puisse recourir à l’astuce du mercenariat (qui n’avait rien donné au Katanga en 1962, à Kisangani et Bukavu en 1967 ainsi qu’à Watsa, à Bafwasende et à Tingitingi-Amisi en 1997) lui, qui sait parfaitement, comment ces ex-enfants de l’AFDL devenus les adolescents du RCD, des jeunes du CNDP et des adultes du M23 ont toujours traité les mercenaires !

 Alors que le monde entier demande à KABILA de revenir à Kampala pour négocier, les populations du Nord-Kivu se demandent ce que cherche réellement Joseph KABILA en voulant encore une fois s’attaquer aux positions de M23 de MUTAHO.

Un proverbe mashi dit, en effet, que lorsque quelqu’un perd sa vache, il lui arrive d’aller la chercher sous le lit en prétextant que tout est possible ou, on ne sait jamais.

 Kanyamagare /soleildugraben.ch                                                                                                               Hotels in kampala

One thought on “Goma #RDC: Les #FARDC n’attendent que l’ordre pour attaquer le #M23

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s