Sake : Justice Populaire Sur Un Soldat Tanzanien Molesté Pour Grivèlerie Sexuelle

Tanzanian soldiers with their brutality on civilians

Tanzanian soldiers with their brutality on civilians

soleildugraben.com

La population de Sake, une localité située à 28 km de Goma a été alertée par une prostituée qui criait dans sa chambre contre l’escroquerie d’un soldat tanzanien de la Brigade d’intervention qui ne voulait pas la honorer les services lui rendus.

En fait, le soldat tanzanien, après avoir assouvi sa soif bestio-sexuelle, a voulu se sauver sans honorer sa facture de 50 $ initialement convenue. C’est en s’opposant au départ indu de l’ignoble client que celui-ci a commencé à agresser la victime, comme pour tenter de la dissuader de réclamer son dû. Cela poussera la victime à crier au secours.

D’après le témoignage de la prostituée, ce soldat tanzanien a couché avec elle sans préservatif. Personne, à part Son Excellence Monsieur Ban Kimun, ne sait si tous ces soldats avaient été dépistés du VIH-Sida, de l’Hépatite B, etc. avant de venir en RDC ! Tous les moyens ne sont-ils bons pour exterminer le peuple congolais de l’Est ? Les armes biologiques sont d’usage courant dans le monde ces derniers temps (surtout là où les armes à feu montrent leurs inévitables limites).

La responsabilité de dégâts de ces armes biologiques (les soldats sud-africains chez lesquels 9 sur 10 sont sidéens et les soldats tanzaniens dont 3 sur 10 sont sidéens) déversées dans le Nord-Kivu par la Communauté Internationale, est à partager entre le planificateur Joseph Kabila Kabange et ses complices qui se trouvent être la France, l’Afrique du Sud et la Tanzanie.

En ce qui concerne ce dernier cité, il faut rappeler ici que c’est l’unique pays de l’Afrique de l’Est qui n’a jamais connu de guerre dans son Histoire. Cette expérience lui manque donc atrocement et cela semble les démanger terriblement ! Comme qui dirait « ils en ont marre de la paix ». A leur époque, les Zaïrois que nous fûmes,  avions aussi du mal à comprendre pourquoi les Angolais n’arrivaient pas à s’entendre pour mettre fin à leur guerre qui dura 26 ans. On ne pouvait pas s’imaginer que cela pourrait nous arriver un jour tellement nous étions tranquilles. Nous  étions tellement peinards que nous pensions que ces choses là (les guerres) étaient faites pour les autres et pas nous !

Alanguis par la longue paix, nous fûmes même d’accord d’envoyer des contingents nationaux à la rescousse de l’une des parties en conflit, dans l’espoir de basculer les événements  à son avantage en un clin d’oeil. A l’époque, par coïncidence, nous formions un tandem avec l’Afrique du Sud aux côtés du perdant que fut Savimbi et son UNITA ; exactement comme c’est le cas aujourd’hui entre la Tanzanie et la même Afrique du Sud aux côtés du perdant de demain qu’est Kabila et son PPRD.

La priorité donnée par les sidéens tanzaniens, aux activités sexuelles plutôt que sur  celles pour lesquelles on les avait emmenés à l’Est de la RDC (à savoir  la traque des forces négatives) est suggestive : N’ont-ils pas été déployés dans cette partie de la RDC pour la rendre, à long terme, un no man’s land, afin que ceux qui convoitent ce territoire ne puissent plus y trouver que des gorilles de montagne et du pétrole ?

 

La rédaction.

2 thoughts on “Sake : Justice Populaire Sur Un Soldat Tanzanien Molesté Pour Grivèlerie Sexuelle

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s