Le contingent Tanzanien de 1400 soldats de 3e âge vient de débarquer à Goma

TPDF in GOMA

TPDF in GOMA

Soleildugraben.ch

Les quinta et sexagénaires de l’Armée tanzanienne sont arrivés à Goma ce 10 Mai 2013. La population de Goma, abasourdie n’en croyait pas ses yeux. Elle était partagée entre l’envie de s’esclaffer de rire et de pleurer. Le moins âgé d’entre eux, nous apprend-t-on, a l’âge de Didier ETUMBA. Et, sauf miracle, les gens de Goma sont inanimes : lorsque le M23 ouvrira le feu, ces vieillards fuiront avant les fuyards habituels (FARDC). Des paris sont faits et des mises allant jusqu’à 10 dollars américains (une vraie fortune) ont été faites parmi les enfants de la rue connus à Goma sous le nom de Maybobo.

Pour le M23, l’arrivée seulement de ce contingent et un casus belli, car ces faux frères de la sous région n’ont aucun pouvoir de ne pas respecter le prescrit de la résolution 2098 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Accepter de fouler le sol de Goma c’est déjà tirer la première balle. Le baratin du Général tanzanien qui dit NOUS ATTAQUERONS SEULEMENT SI LE M23 NOUS ATTAQUE, est une plaisanterie de mauvais goût. La guerre entre la Brigade et le  M23 a commencé ce 10 Mai 2013 à   12h 00 lorsque le contingent tanzanien armé s’est aligné en ordre de combat sur le tarmac de l’aéroport  congolais de Goma.Un journaliste en visite à Kanyaruchinya a demandé à un soldat du M23 apparemment âgé de 20 ans, s’il avait peur des soldats tanzaniens qu’il a vu à la télé lors de leur débarquement. Le boy lui dit ceci : Je suis originaire de Rusayo. Si je tombe ici à Kanyaruchinya, ce serait moins triste qu’à Mbandaka ou à Mwanda. Je me battrai donc ici, jusqu’à ma mort. Ici, c’est ma terre, la terre de mes ancêtres et non la terre tanzanienne ou celle de l’ONU. Je ne reculerai pas parce que le faire ce sera abandonner mon unique repère dans l’immense Univers… et il se tut. Visiblement, le gars avait balayé la question et toutes les sous questions potentielles y relatives.

A l’image de cette converse curieuse, on peut se représenter l’état d’esprit des soldats du M23, dont près de 85% est composée des jeunes d’âge compris entre 18 ans et 30ans contre 15% d’âge compris entre 31ans et 42 ans. On peut aussi s’imaginer ce que sera le degré d’engagement de part et d’autre de la ligne de front séparant les vieux qui viennent chercher de quoi couvrir leur retraite et des gars qui sont entrain de chercher comment se maintenir à la surface d’une Planète où ils avaient été amenés sans leur consentement mais où, bizarrement, tous les adultes semblent leur refuser l’existence…

Les jours qui viennent seront très décisifs et nous fixeront sur le camp que le Bon Dieu aura choisi de soutenir dans ce conflit de générations entre ceux qui se battent pour la vie et ceux qui se battent pour la survie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s