Une Nouvelle Rebellion Dans le bandundu

Un GR de Kabil tira sur une foule de partisans de l’opposition.

Un GR de Kabila tira sur une foule de partisans de l’opposition a kinshasa.

De l’Est, la rébellion vient-elle à l’Ouest ?

Un parti de l’opposition travaillerait pour une rébellion au Bandundu.
Dans l’Est du pays, juste dans le Grand-Kivu, la RD Congo fait face à des guerres depuis plusieurs décennies. Au Kasaï, le général Tshibangu a lancé une rébellion de courte durée. Dans le Bas-Congo le mouvement de Bundu dia Kongo a failli faire de cette province un Etat dans un Etat. Et tout récemment au Katanga, les Bakata Katanga se sont permis de mettre l’autorité de l’Etat au défi au point d’occuper, pendant quelques heures, le centre-ville de la capitale cuprifère, la ville de Lubumbashi.

Comme l’on peut bien le constater, la province de Bandundu passe pour une oasis de paix. Plutôt que de soutenir tous ceux qui se battent pour son développement à l’instar de l’actuel gouverneur Jean Kamisendu qui a lancé une opération de grande envergure dénommée ” Village agricole “, un député de l’UDPS, Union pour la démocratie et le progrès social soutenu on ne sait par qui – voir noir là où ceux qui aiment cette province voient blanc.

Pour se faire justice dans sa démarche malveillante au profit de l’opposition, l’UDPS Papy Niango Mushemvula, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a choisi d’appeler la population à la désobéissance civile tout en défiant l’autorité de l’Etat. Ce député national élu de la vile de Bandundu sait très bien que toutes les institutions actuelles sont issues des élections, la seule voie pour accéder au pouvoir. A se demander si en procédant par un soulèvement populaire, il réussira à placer un gouverneur de l’opposition à la tête de la province. Cet irresponsable qui tente fort maladroitement à se positionner a tenu un rassemblement populaire à Bandundu.

En réalité, le député national de l’UDPS, l’honorable Papy Niango Mushemvula est déterminé à lancer une rébellion à Bandundu. Au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue à Bandundu-ville, il a prouvé qu’il n’a d’égard envers aucune autorité, qu’il préfère voir les Bandundois marcher perpétuellement contre l’autorité et au besoin en l’abreuvant d’insultes. Le député Papy Niango Mushemvula serait-il déboussolé ?

Parlant du chef de l’Etat, Papy Niango Mushemvula a demandé à ses auditeurs de ne pas avoir peur de l’insulter au cours des marches qu’ils organisent parce qu’il a fait des ministres provinciaux du Katanga et du Kasaï des ministres du gouvernement central sans penser à ceux de Bandundu qui l’ont élu. Il a accusé Joseph Kabila de ne pas reconnaître que sur l’ensemble du territoire national, il ne peut aller à pied sur des kilomètres sans gardes de corps qu’au Bandundu. Pour Papy Niango, Kabila abuserait du caractère pacifique de la population de Bandundu.

Quant au Premier ministre Augustin Matata Ponyo, il lui reproche de n’utiliser pour la paie des enseignants de Bandundu, que des banques qu’il choisit selon les intérêts. Papy Niango Mushemvula est mécontent de cette situation car il aurait voulu que toutes les banques soient utilisées.

Parlant du gouverneur Jean Kamisendu, sa bête noire, Papy Niango Mushemvula a appelé la population à boycotter les ” Village agricoles “. Il préfère que l’on achète et distribue des bovins aux villageois que de leur demander de planter du manioc, du maïs et des arachides. Il accuse le gouverneur d’envoyer des policiers disperser des manifs qui ne sont pas toujours organisées contre lui. Il a même demandé à ses auditeurs de transformer ces manifs en marches contre le gouverneur si c’est lui qui décide de disperser les manifestants, contre le Premier ministre ou le chef de l’Etat si la décision est prise à Kinshasa.

Papy Niango Mushemvula, qui sait que le projet de la sucrerie de Mushie Pentane date de la IIème République qui l’a déclassé. Cela n’empêcherait-t-il que l’on aille construire une usine sucrière à idiofa ? Il a crié à la délocalisation de Mushie Pentane à idiofa, le territoire de l’ancien gouverneur Richard Ndambu qui n’est pas Masimanimba, le territoire de Jean Kamisendu.

LM

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s