M23: Echange entre le Président Bertrand BISIMWA et les populations de RUGARI et KIBUMBA.

le president Bertrand Bisimwa avec la population de Kibumba

le president Bertrand Bisimwa avec la population de Kibumba

Par Victor Mutela

Les populations de RUGARI et KIBUMBA ont bénéficié ce vendredi 22 mars 2013 de la visite du Président du M23 le camarade Bertrand BISIMWA, une toute prémière sortie depuis sa nomination à la tete du M23 en remplacement de Jean Marie RUNIGA qui avait choisi de se joindre au criminel dont la tete coutait 5.000.000 de $ US. Le Président du M23 s’est fait accompagner par le Chef d’Etat Major Général de l’Armée Révolutionaire du Congo, ARC en sigle, armée chère au Mouvement du 23 Mars, le Général de brigade SULTANI MAKENGA surnomé “Vrai Kodo” par la population à cause de sa bravour et son savoir faire dans l’organisation de l’armée et aussi grace à ses succès réguliers et ponctuels dans les Opérations militaires.

Aux cotés de Bertrand BISIMWA se trouvaient aussi les membres de l’executif du M23 et un nombre important des cadre politico-Militaires du M23 qui l’ont accompagné. Tout a commence par l’hymne national DEBOUT CONGOLAIS, suivi de l’introduction de l’Administrateur du territoire de RUTSHURU pour RUGARI, l’Ingénieur Benjamin MBONIMPA et celui du territoire de NYIRAGONGO pour KIBUMBA, Mr Jeanvier RUHAGATI, qui chacun dans son antité, a commencé par présenter la délegation qui a accompagné le President du M23, avant de lui accorder la parole. Prenant la parole, le Charman du M23 a commencé d’abord par présenter en son nom propre et au nom du M23 les condoléances les plus attristées aux familles des 6 morts et 9 blessés victimes à RUGARI lors des affrontements entre le M23 et la bande des indisciplinés conduite par J.M RUNIGA et Baudoin NGARUYE; manupilée par le Général Bosco NTAGANDA. Le numéro 1 du M23 a poursuivi son speech en expliquant à ces populations le pourquoi de la gerre du M23 c’est-à-dire les causes principales de cette révolution: ” Cette guerre nous a été imposé par KABILA, parce qu’il a refusé d’evaluer les revendications des accords que nous avons signé le 23 mars 2009, le fait que nous ayons revendiqué la concretisation de ses accords qui jadis, n’avaient pas été respectés, KABILA a commencé à nous ménacer de mort en commençant la toute première embuscade tendue au Générale SULTANI MAKENGA en quittant BUKAVU sous invitation du Chef d’Etat Major Général des FARDC, le Liuetenant Général Didier ETUMBA LONGILA, mais Dieu était du coté de MAKEGA qui a échapé à la mort parce qu’il revendiquait une cause noble”. a précisé le Président du M23. Poursuivant son speech, Bertrand BISIMWA a assuer à cette population que le Mouvement est entrain de renforcer la sécurité en ajoutant les éléments de la Police et de notre armée et vas aussi encadrer la population sous la supervision du Chef de poste du DSR et du Chef de groupement pour bien assurer la sécurité dans cette partie du territoire sous controle du M23. Concernant les accords de KAMPALA le Président du Mouvement du 23 Mars ne s’est pas empeché de confirmer qu’aucun accord n’a jamais été signé entre le M23 et le gouvernement de KINSHASA comme le pretendaient Jean Marie RUNIGA et ses milices les pourparlers reprennent en principe ce mardi 26 mars 2013 et notre délégation ira se présenter parce que a ajouté le Présedent, : “Nous souhaiton une solution pacifique avec le gouvernement de Kinshasa à travers le dialogue et non à tarvers les armes”. Le Charman du M23 a rencheri en signifiant que le gouvernement de Kinshasa n’a pas besoin de la paix parce qu’il a refusé de signer un cessez-le feu demandé par le M23. Pour conclure, le Président Bertrand BISIMWA a assuré les populations de RUGARI et ceux de KIBUMBA qu’il faira de son mieux pour que la guerre ne trouve plus sa place dans cette partie du territoire sous controle du M23. Ces populations, remplies de joie, sous une pluie, ont exiber les pas de danse et ont promis au Président Bertrand BISIMWA et au Général SULTANI MAKENGA qu’ils les accompagneront jusqu’au bout de leurs lutte. Pour finir, le Président du M23 s’est entretenu en privé avec les notables, les fonctionaires et les enseignant de ses groupements question de se rendre compte des problèmes liés à cette population et d’étudier ensemble les mécanismes de solution. La fin de cette importante journée a été sanctionné par un jeu des questions des Journalistes et réponses du Président du M23 et du Chef d’Etat Major Général de l’ARC.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s