Honorable Chokwe: Le Gouvernement Est la Principale force Negative a Eradiquer

L'honorable CHOKWE CEMBO MOÏSE, Notable katangais et membre de la delegation du M23 a Kampala

L’honorable CHOKWE CEMBO MOÏSE, Notable katangais et membre de la delegation du M23 a Kampala

Congo Drc News

Bonjour honorable,

Bientôt trois mois de négociations à Kampala depuis, il y’a eu l’accord cadre d’Addis Abbeba signé le 24 février 2013 par 11 pays de la sous région des grands lacs et de la SADC et la déchirure sanglante du M23 depuis le 27 février 2013. Vous sentez vous toujours à l’aise au M23 ?

Honorable CHOKWE

Personne ne peut se sentir à l’aise quand il y a division suivie de mort d’hommes. Mais les philosophes aiment dire « du choc des idées jaillit la lumière. Au bout de cette division», il y’aura la réconciliation et les  objectifs du M23 pour lesquels je justifie ma présence ici à Kampala seront bien définis, bien recadrés et mieux intériorisés par tous les membres du M23.

Malgré la déchirure sanglante, les objectifs du M23 contenus dans son cahier de charge et repris dans l’accord d’Addis Abbeba demeurent inchangés.

Congo Drc News

Une certaine opinion pense que ce remplacement de palais du M23 entre RUNIGA et BISIMWA, des frères originaires d’une même province par ailleurs, a pour objectif d’empêcher le déploiement de la brigade d’imposition de la paix et la nomination de l’envoyé spécial du Secrétaire Général de l’ONU prévus par l’accord cadre d’Addis Abbeba du 24 février 2013 ?

Honorable CHOKWE

C’est de l’humour noire. Aucune organisation sérieuse ne peut sacrifier ses membres pour du simple spectacle. Ces vies humaines fauchées pendant ces combats dans les deux camps et cette puissance de feu auraient du être préservées pour en faire bon usage.

Congo Drc News

Bon usage veut dire contre le gouvernement ?

Honorable CHOKWE

Peut être 0ui!

A mon avis, la première et principale force négative à éradiquer pour le retour de la paix en RDC et dans la sous-région est le gouvernement de la République Démocratique du Congo, les autres forces négatives étrangères ou nationales sont les produits du gouvernement. Laissez-moi vous faire une petite démonstration.

Je pars du principe de la continuité de l’action gouvernementale évidement. Les forces négatives étrangères sont entrées avec armes et minutions en RDC (cas de INTERAMWE, ex FAR, FDLR…) soit avec l’accord du gouvernement soit avec sa complicité passive. Les forces négatives nationales prolifèrent en RDC soit par l’incapacité du gouvernement à prendre en charge sa population soit à son initiative pour combler  son incapacité à rétablir l’autorité de l’état mis a mal par les forces négatives étrangères qui ont installé leurs sanctuaires en RDC (NALU, FDRL, FDD……)

Cela étant démontré, j’invite donc l’envoyé spécial du Secrétaire Général de l’ONU à commencer par neutraliser la principale force négative pour mener sa mission à bon port. Il devra s’attaquer à la cause plutôt qu’aux effets. Bref, les forces dites négatives sont la résultante de la mauvaise gouvernance de la RDC. C’est connu que le ventre mou de la sous région, c’est la RDC à cause de la mauvaise gouvernance de ses dirigeants.

Congo Drc News             

Que pensez-vous du dialogue national ou des concertations nationales préconisés par le Président Kabila ?

Honorable CHOKWE

Au M23, nous appelons le dialogue de tous nos vœux parce que c’est par l’action du M23 et j’insiste! la seule action du M23 que le gouvernement de Kinshasa accepte de s’asseoir autour d’une table avec les forces vives de la nation congolaise, je cite l’opposition politique, la société civile et la diaspora.

Je suis personnellement étonné et choqué d’entendre le gouvernement s’approprier l’idée du dialogue alors qu’il s’y est farouchement et ridiculement opposé à la veille de la publication des résultats controversés ayant proclamé la victoire du Président Kabila.

L’opposition politique est encore plus ridicule lorsqu’elle veut s’approprier ce dialogue en excluant avec une sorte de mépris le M23 alors que c’est par l’action de ce dernier que le gouvernement envisage du bout des lèvres une concertation avec les opposants qu’il matraque et pourchasse comme de petits lapins et parfois obligés de vivre en clandestinité dans leur propre pays parce qu’ils ont tout simplement osé penser autrement que le gouvernement.

J’invite le gouvernement et l’opposition a plus d’honnêteté intellectuelle pour reconnaître en âme et conscience que le M23 est l’artisan de l’accord cadre d’Addis abbeba comme il l’est aussi du dialogue et de la réconciliation nationale préconisée dans cet accord cadre.

Mesdames et messieurs du gouvernement et de l’opposition ainsi que de la diaspora, vous pouvez ne pas aimer le M23, c’est votre droit! Reconnaissez quand même que c’est par son action que les congolais vont bientôt se mettre autour d’une table pour se réconcilier. Il n’y a pas de honte à celà!

Congo Drc News

Un mot sur les pourparlers de Kampala où vous vous trouvez parmi les 12 négociateurs du M23 ?

Honorable CHOKWE

N’eut été le démon de la division qui a élu domicile au sein du M23, la date du 15 mars 2013 avancée en marge du sommet d’Addis Abbeba par le Président Kabila allait être respectée pour la signature de l’accord de paix pour sanctionner les pourparlers de Kampala entre le gouvernement et le M23 car le volet politique, sécuritaire, économique et social qui constitue le 2ème et 3ème point de l’ordre du jour est  pris en charge par l’accord de paix d’Addis abbeba signé le 24 février 2013.

La réévaluation de l’accord du 23 mars terminée, les questions politique, sécuritaire, économique  et sociale endossées par l’accord cadre d’Addis abbeba, il ne reste plus que la mise en œuvre de l’évaluation et les questions liées à la réinsertion des militaires et du personnel politique du M23 ainsi que la loi de l’amnistie pour faits de guerre et insurrectionnels et la libération des détenus politiques et d’opinions.

A mon avis, l’accord de paix peut être signé endéans 48heures de la convocation et de la tenue des plénières.

Congo Drc News

Un mot de la fin?

Honorable CHOKWE

Ce mot s’adresse au virtuel envoyé speciale du Secrétaire Général de l’ONU. Qui sera nommé pour l’application et le suivi de l’accord cadre d’Addis abeba :

Dès son entrée en fonction, il devra ouvrir l’œil et le bon pour détecter la principale force négative à éradiquer. La force négative principale neutralisée, les autres forces négatives dérivées disparaitront. La MONUC et par la suite la MONUSCO, forte de 20.000 hommes en RDC est passée à côte de l’objectif faute de ne pas avoir identifié la principale force négative.

Monsieur l’envoyé special, agir autrement, c’est venir en tourisme diplomatique en RDC tout comme la MONUC et la MONUSCO est en parade militaire pour le spectacle des badaux et autres shege de la RDC.

Congo Drc News

Merci honorable

Honorable CHOKWE

C’est moi qui vous remercier.

One thought on “Honorable Chokwe: Le Gouvernement Est la Principale force Negative a Eradiquer

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s