Bishop Isaac Shengezi: le seul langage pour être écouté en République Démocratique du Congo est celui des armes

Bishop Isaac Shengezi

Bishop Isaac Shengezi

Depuis Londres, le Bishop Isaac shengezi avait fait un speech tres emouvant pour montrer l’etat des lieux de la crise en republique democratique du Congo, notre rédaction est entre en contact avec le Secrétariat général de la coordination de la Diaspora positive congolaise dont nous allons vous faire part dans peu de ligne.  

MESSAGE  DE LA COORDINTION DE LA DIASPORA POSITIVE A LA CONFERENCE DE LONDRES  SUR LA CRISE QUI SECOUE L’EST DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE CONGO

Chers compatriotes,

Distingues invités et Amis de la RDC
Avant toute chose, qu’il nous soit permis de nous acquitter d’un agréable devoir : celui de rendre gloire et louange à l’Eternel Dieu, le Souverain Maitre des temps, des circonstances et de l’histoire, pour avoir permis et bénis la tenue de ces assises et dont nous implorons la grande miséricorde pour qu’Il en soit le modérateur.

Aussi remercions-nous les valeureux organisateurs de ces travaux pour avoir donné à notre modeste personne l’occasion de pouvoir apporter notre contribution à la relecture de l’histoire de notre cher et beau pays, à travers la recherche des solutions appropriées pour une paix durable dans notre chère patrie.

Pour mieux édifier l’Assemblée nous aimerions préciser qu’à notre triple qualité de Berger, notabilité ressortissant du Kivu et congolais vivant à l’étranger, notre présence aux travaux de la Conférence de Londres, loin d’être un encombrement, rêvait d’une grande importance.

Au départ, de tout nous avons fait un constat amer : la situation politique désastreuse, la mort d’hommes avec les conséquences que cela implique, l’absence de la réconciliation nationale, la corruption, le népotisme, la violation des droits de l’homme, le problématique de choix de nos dirigeants, les difficultés d’atteindre les objectifs du millénaire notamment la réduction de la pauvreté…

Aujourd’hui, c’est un grand honneur et un grand privilège pour nous de prendre la parole dans ce forum important dans lequel nous nous permettrons de qualifier de la dernière chance dans la mesure où il permettra une fois pour toutes la résolution des crises en répétition qui secouent d’une manière permanant notre pays en général et sa partie est en particulier depuis une quinzaine d’années.

Certes en prenant la parole, nombreux sont ceux qui vont se poser des questions sur le concept diaspora : qui est diaspora et qui ne l’est pas ?
Le concept diaspora est un mot grec ancien qui désigne la dispersion d’une communauté ethnique ou d’un peuple à travers le monde. Les premières (de la cité de Phocée) fondèrent Massalia vers 600 (future Marseille). A l’origine ce terme ne recouvrait que le phénomène de dispersion proprement dit. C’est ainsi que le petit Larousse limite le terme à la dispersion des juifs.
Aujourd’hui, par extension, il désigne aussi le résultat de la dispersion, c’est-à-dire l’ensemble des membres d’une communauté dispersée dans plusieurs pays voilà pourquoi on parle de la diaspora Américaine, la diaspora Marocaine, la diaspora Arabe, la diaspora Congolaise, etc.
Nous sommes donc ceux des congolais qui avons la chance d’être en contact avec d’autres cultures et c’est donc avec une certaine réserve que nous nous présentons devant cette auguste assemblée.

En effet, même si le ridicule ne tue pas nous devons nous gêner par respect pour notre peuple d’exposer nos faiblesses et bêtises en dehors de notre pays, ONU, UA, SADC, CIRGL, KAMPALA… Nous donnons souvent l’impression que ces différents pays et organisations n’ont pas leurs problèmes pour qu’ils passent leurs temps à chercher à résoudre les nôtres.

Nous remercions donc tous ceux qui ont milité pour que la Coordination de la  diaspora positive congolaise prennent part à ce forum car à plusieurs occasions la communauté congolaise vivant en dehors du pays a été marginalisée comme si elle ne faisait plus partie de la population congolaise car exclue du processus politique du pays dont l’injustice la plus révoltante est la privation du droit de vote. Un véritable paradoxe : tout cela se passe pendant que la diaspora contribue à baisser la tension sociale par la participation à l’essor économique du pays.

ETAT DE LIEU DE LA SITUATION SECURITAIRE

Il n’est un secret pour personne qu’aujourd’hui notre pays est au bord de l’implosion, la violence et la brutalité étant devenues notre lot quotidien. En convoquant ce sommet, le pouvoir en place nous donne l’impression que le seul langage pour être écouté en République Démocratique du Congo est celui des armes ; ce qui ne nous honore pas en tant que peuple. Aujourd’hui c’est presque chaque province qui compte soit ses groupes armés soit ses groupes de brigandage, à titre d’exemple :
1. Au Nord Kivu : M23, Raia Mutomboki, Mai Mai Burondo, Mayi Mayi Jackson, Mayi Mayi Kifuafua, Mayi Mayi yakutumba, Nyatura, Mayi mayi Janvier, Mayi Mayi Shetani, Mayi Mayi la fontaine, Mayi Mayi alleluyah, Vutura,  FDC, NDC, FPLC, ….
2. Au Sud Kivu : Raia Mukombozi, Mai Mai Zabuloni, Mayi mayi Simba
3. En Province Orientale : FRPI, Mayi Mayi Morgan, Les Mbororos ….
4. Au Katanga : Mayi Mayi Gédéon à Mituaba, Chinjachinja, Mayi mayi kata Kataga
5. Au Kasaï : Le groupe du colonel dissident John TSHIBANGU et ses partisans
6. Au Bandundu : Les partisans du général Faustin MUNENE
7. A l’Equateur : les Enyeles qui, il y a peu, ont fait des ravages et dont jusqu’aujourd’hui les ressortissants de l’Equateur payent le pris le plus fort et vivent un calvaire à Kinshasa. Traqués par les services de renseignement du pouvoir ces derniers sont souvent arrêtés et jetés dans des prisons illégales que les ONGs dénoncent chaque jour sans être écouté ;
8. A Kinshasa : Le phénomène KULUNA qui prend des proportions inquiétantes et qui est devenu une préoccupation majeure de la société Kinoise au point que plus personne ne circule après 18 heures dans la plupart des quartiers de Kinshasa ;
9. Des forces négatives étrangères sont aussi présent sur le territoire nation: Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), LRA (Uganda), ADF NALU(Uganda), les Mbororo …
10. Le Phénomène « combattant » qui fait des ravages outre atlantique et qui consiste à organiser des expéditions punitives contre les autorités gouvernementales et musiciens congolais qui viennent l’étranger.

Ce bref aperçu démontre si besoin est a déliquescence de l’Etat et la vulnérabilité de notre système de défense et de sécurité.
Cette faiblesse de notre système de défense est aussi accentuée par le détournement de la solde des militaire le manque d’équipement. Les camps militaires se retrouvent dans un état de délabrement très avancé et comme conséquence ces derniers deviennent aussi source d’insécurité pour la population.

LES INSTITUTIONS DU PAYS

1. LA PRESIDENCE DE REPUBLIQUE : au sorti des élections couplées de novembre 2011 cette institution s’en est sortie totalement affaibli suite à une organisation chaotique de ce scrutin entaché des graves irrégularités et des tricheries. La volonté du peuple a ainsi été offusquée. Cette institution est devenue le temple des pot-de-vin dont les investisseurs se plaignent et des pratiques tant décriées, la misère noire dans laquelle vivent les agents de la présidence met en danger le secret d’Etat car dit-on un agent de renseignement mal paye est plus dangereux qu’une arme chargée et jetée par terre. Face à cette situation déplorable, au point que nous nous posons la question sur les dépassements budgétaires observé chaque année de plus 300%, ils prennent quelle destination ? Ceci est le résultat d’une gestion par défi , le népotisme d’un régime fantoche et exécrable.

2. LE PARLEMENT :
-Cette institution devenue le temple de la corruption.
Pour faire passer une résolution les billets vert doivent circuler ; sans parler du holdup électoral où aujourd’hui on a des députés nommés par la magie de NGOY MULUNDA ;
-Le Senat est à une institution illégitime car hors délai constitutionnel sans citer son manque de fermeté à l’encontre des dirigeants.
3. LE GOUVERNEMENT : le siège de l’incompétence et de manque de clairvoyance. Le ministre sont nommés sur base régionale, comment comprendre que sur 36 membres du Gouvernement à peu près 12 sont de la province du KATANGA ce déséquilibre est tout simplement inacceptable.
4. LES COURS ET TRIBUNAUX : Une justice inféodée a la majorité au pouvoir où les forts écrasent les faibles, les riches écrasent les pauvres.

CONSTATS
En tant que Congolais vivant à l’étranger et membre à part entière de la diaspora congolaise positive ayant vécu une grande partie de notre vie a l’étranger nous constatons que dans notre pays se pose un problème des normes à tel point qu’il nous faut un dictionnaire propre à nous.
Dans notre pays :
– La démocratie ne signifie pas lancer des insultes à l’endroit de l’adversaire politique ; paradoxalement, actuellement si tu insultes la population te qualifie de vrai politicien .
-Election devient de plus le début de la crise à tel point que le peuple congolais a peur quand les échéances électorales approchent, car c’est la violence; Et quand il faut proclamer les résultats, le peuple reste a la maison car c’est les armes lourdes, les chars de combat que sais-je encore ?
– La fonction du Président de la République est devenue celle de l’homme qui doit tout résoudre et tout le monde doit danser en son honneur ;
-Député signifie l’homme qui doit construire des ponts et des routes ;
-Carte d’identité signifie carte d’électeur.
– Minibus de marque Mercedes s’appelle aussi esprit de mort…
Les exemples sont légions
Mesdames et Messieurs ;
La situation socio-économique de notre pays est alarmante, c’est la diaspora congolaise qui vient au secours de sa population en danger de mort : les frais scolaires, les soins de santé, le transport, la création des emplois, les charges funéraires, les loyers de nos familles, pour ne citer que ces exemples. L’année dernière, les estimations de transfert des monnaies a été estime a 1 milliard sept cent vingt et un mille six cent trente trois dollars, nous avons des preuves a l’appui. Comment une telle composante peut être exclus et pourtant c’est elle qui baisse logique la tension sociale de notre population.
Pas plus que la semaine dernière le Fond Monétaire Internationale a suspendu la coopération avec notre pays à cause d’une gestion calamiteuse de nos dirigeants ; nous connaissons tous les conséquences désastreuses de cette décision sur notre économie qui dépend à plus de 50% de l’appui de nos partenaires multilatéraux.
Plus de deux millions deux cents vingt milles déplacés internes et externes, c’est l’une des catastrophes les plus dramatiques de notre ère , des fonctionnaires impayés et mal payés, les droits de l’homme bafoués, la démocratie au bout du fusil et on gouverne par défit, opposition muselée et réduite au silence car tout media qui lui est proche est fermée ; comment comprendre sans gène qu’un candidat aux élection présidentielle aux Etats Unis d’Amérique MITT ROMNEY pour ne pas le citer n’a pas hésité de dire que parmi ses priorités il mettra fin a la dictature brutale de Kinshasa.

Recommandations

Nous avons toujours formulé des recommandations qui malheureusement ne sont jamais suivies et pourtant par imitation ou même par comparaison nous voyons comment d’autres autorités des pays tiennent compte des remarques, recommandations et point de vue de sa population. Le pays ne peut plus continuer à être pris en otage par un groupe d’individus . Nous rejetons avec la plus forte énergie cette politique d’exclusion.
Le peuple congolais ne demande qu’une chose la paix et rien que la paix.

Je souhaite donc plein succès à nos assises.

Que Dieu bénisse la République démocratique du Congo notre beau pays.

J’ai dis et je vous remercie

Fait a Londres, le 09.01.2013

Pour la Coordination de la Diaspora  positive

Pasteur Isaac Shengezi Madakumba

Email: diasporacongolaiseuk@yahoo.co.uk

2 thoughts on “Bishop Isaac Shengezi: le seul langage pour être écouté en République Démocratique du Congo est celui des armes

  1. Depuis Bruxelles, Je connais personnellement de Monsieur, je visite regulierement sa page Face Book, Trop riche en publication, un vrai guerrier de la revolution congolaise, vraiment un homme a encourager. Merci

  2. Un homme fort de la Diaspora congolaise de Londres, merci pour ton courage, vous etes un homme de parole, merci je vous soutien totallement, Junior Mavungu

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s