Omar Kavota: Son alerte mensongère a fait déplacer des centaines de personnes a Goma pour son intérêt personnel

Panique a Goma

Panique a Goma

Omar Kavota: la société civile est-elle devenue un parti politique de la majorité présidentielle ou Omar Kavota lui-même est un politicien qui se camoufle dans la société civile? Son alerte mensongère a fait déplacer des centaines de personnes pour son intérêt personnel visant à se faire aimer par le pouvoir illégitime de Kinshasa. Appel: la société civile doit être impartiale, neutre et transparente. Ns demandons la démission d’Omar Kavota, si non il doit prendre en charge les victimes de ses mensonges! (Rafiki Raphael)

(07/02/2013 Soleil du graben) Lundi 4 février, le porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota, a accusé, les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) de renforcer leurs positions autour de la ville de Goma en s’installant notamment à Munigi, Kibati, Kanyaruchinya, Rukokwe, Rutagara  et Buhimba. Selon lui, certains rebelles associés à des militaires rwandais se sont installés à 1 km de la capitale provinciale du Nord-Kivu. Cette information est relayée ensuite par plusieurs sources indépendantes ainsi que par certaines sources sécuritaires dans la province.  A en croire Omar Kavota, la présence de deux bataillons de l’armée rwandaise a été signalée dans les localités de Rutagara, Rukokwe de Bisizi, en teritoire de Nyiragongo.

Au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies organisée le mercredi 6 février à Kinshasa ,Le porte-parole militaire de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco), le lieutenant-colonel Félix Prosper Bass, a déclaré que les troupes rwandaises n’étaient pas déployées le long de la frontière de la République démocratique du Congo (RDC), contrairement à ce qu’a prétendu la société civile en début de semaine.

« Plus le mensonge est gros, plus il passe » Cette citation attribuée au docteur Goebbels, expert en la matière, a aujourd’hui gardé toute sa pertinence. Nous vivons, politiquement, en permanence dans le mensonge… et le pouvoir se gagne et se perpétue par le mensonge.

Autrefois dissimulé et difficile à déceler et dénoncer, les moyens de communication modernes rendent la mystification plus difficile à dissimuler, permettant ainsi de démasquer les ruses du pouvoir, même, et surtout, s’il se dit « démocratique ».

PROMESSES ET MENSONGES

Aujourd’hui, la base de toute conquête « démocratique » du pouvoir est constituée non pas par des idées, des programmes, encore moins d’éthique, mais simplement des promesses et des flatteries. Il ne s’agit plus comme dans les systèmes absolutistes ou totalitaires de contraindre et de violenter, mais de faire adhérer… De convaincre que l’on vit en « démocratie ».

L’objectif est de faire croire à des promesses à une multitude ayant des intérêts divergents, de la manipuler par l’ « information ».

« Les promesses n’engagent que ceux qui y croient », autre aphorisme, montre la bassesse des « hommes de pouvoir » qui ne recule devant aucune vilenie pour exposer impunément leur cynisme repeint aux couleurs de la République.

POURQUOI LES POLITICIENS RdCONGOLAIS SONT PRETS A TOUT POUR LE POUVOIR ?

Le dévouement pour le bien public, avec trémolos dans la voix… c’est pour les naïfs.

Qui peut croire que c’est dans un but totalement désintéressé que s’engagent en politique celles et ceux qui sollicitent nos suffrages… c’est d’ailleurs ce qu’ils déclarent sans rire. Quand on sait les privilèges dont ils profitent et toute la hargne qu’ils mettent pour les conserver on ne peut que douter.

Leurs discours, à l’exemple de ceux de Mr. Kavota, ne dénotent aucune profondeur d’analyse, aucune originalité d’idée, aucune pertinence.

Ce qui intéresse les politiciens ce sont deux choses étroitement liées : accéder au pouvoir et le garder. En aucun cas, et aujourd’hui nous en avons tous les jours la démonstration, ils ne sont pas capables de régler les problèmes de la société… ils n’en ont d’ailleurs aucunement l’intention… Ils ne sont même pas là pour ça !

 L’accès au pouvoir c’est l’assurance de la reconnaissance, de la richesse et de l’impunité,… autrement dit l’accès à une place meublée de privilèges exorbitants au regard du reste de la population. La place au pouvoir est une rente – souvent à vie, transmissible, si possible, par filiation , même au plus haut sommet de l’Etat.

Les ambitions, les soumissions, les trahisons, les compromissions tiennent lieu de débat politique, l’expression des ego remplacent les convictions, la séduction à l’égard de l’électeur, transforme le citoyen en jury de concours de beauté ou en arbitre de match.

Toutes les techniques de la communication, de la manipulation, de la séduction sont mises en œuvre dans un seul but : plaire pour se maintenir coûte que coûte

Le discours n’est plus l’expression de la pensée, mais un ramassis de lieux communs, d’aphorismes, de formules prédigérées – souvent par des «  desperados de la communication », à l’exemple de  MENDE OMALANGA, véritable fabricant  de « poupées Barbie de la politique », excellent « vendeur de rêves » .

D’ailleurs les représentants de la société congolaise  le sont par pur opportunisme. Cette société civile leur sert de marche pied, d’échelle pour arriver dans la sphère politique, comme l’a si bien réussi un certain BAHATI Lukwebo, et plus prés de nous un Jason LUNENO. On ne doute pas que Mr.KAVOTA ait le même objectif.

Le modèle  du fonctionnement démocratique en RDC a aujourd’hui, et depuis longtemps, atteint ses limites, tant il est fourbe, menteur et corrompu. Contribuer à son fonctionnement c’est prolonger artificiellement son existence ce qui va nous conduire à la catastrophe  car non seulement il entretient et légitime une classe politique parasite, mais est aussi incapable de répondre aux besoins et aspirations du plus grand nombre.

La rédaction de http://www.soleildugraben.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s