Roger Lumbala: Nous ne pouvons pas continuer avec un président qui n’est pas élu dans notre pays

ImageEn Ouganda, les négociateurs congolais commencent à trouver le temps long. Les discussions entre la délégation du gouvernement et les Revolutionaire du M23 (actifs dans l’est de la RDC) avancent à très petits pas. On en a, semble-t-il, terminé avec le volet de la révision de l’accord du 23 mars 2009. Mais sans en avoir encore tiré les conclusions. A part cela, le M23 veut toujours revoir toute l’architecture politique à Kinshasa, alors que le pouvoir ne veut rien concéder.

Va-t-on vers un accord à Kampala ? Ou même un simple texte, voire la signature de quelque chose ? Cela ne semble pas en prendre le chemin quand on entend les revendications, toujours maximales, exprimées dans la délégation du M23 par son numéro 2, l’honorable Roger Lumbala.
« Nous disons que nous ne pouvons pas continuer avec un président qui n’est pas élu dans notre pays. Nous avons Etienne Tshisekedi qui a été élu, nous voulons qu’il puisse retrouver l’impérium et continuer à gérer la République démocratique du Congo avec un consensus national », a déclaré Roger Lumbala.

Roger Lumbala, Délégation du M23: “Est-ce qu’il y a eu des problèmes en République démocratique du Congo après les élections? Est-ce que Kabila a sorti les chars et des militaires pour tuer des citoyens congolais qui réclamaient la vérité des urnes? S’il n’y a pas eu ces problème là, okay! Mais s’il y a eu ces problèmes là, c’est un problème qui se pose dans notre pays, et nous devons le traiter”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s