Kampala: Quatre questions à Fifi Ngampwende, La Belle Rebelle du M23.

VirungaNews : Pouvez-nous faire une brève présentation de vous-même ?

Fifi Ngapwende

Fifi Ngapwende

Fifi Ngampwende: Je me nomme Fifi Ngampwende, suis née le 31 janvier d’une certaine année, donc la trentaine révolue (rire). Kinoise je lutte dans le M23 à côtés de mes frères pour restaurer la dignité du Congo et du Congolais.f

VN Comment êtes-vous arrivée à faire partie d’une rébellion animée jusque-là par nombreux ressortissants de l’Est du Pays?

FN : Ceci prouve à suffisance, que la misère du peuple congolais nous interpelle tous peu importe la  province d’origine.  J’ai vécu la souffrance des miens depuis Kinshasa la capitale. Je suis titulaire d’une licence en Relations Internationales, obtenue auprès de L’Université Pédagogique Nationale (UPN).  J’ai travaillé à l’OIM en qualité de chargée de communication jusqu’à la fin de mon contrat.  Interpellée par la souffrance de mon peuple, la corruption, les injustices, et autres innommables discriminations, j’ai eu à rejoindre au plus vite le M23 et m’occupe des relations extérieures et de la coopération régionale, en temps que chef de département adjoint.

VN La non-gouvernance affecte plus la femme que l’homme: violences, viols, le tout assorti d’une gestion difficile de la famille. Y-a-il un éveil des consciences dans les territoires libérées au sein des affaires sociales?

FN : Eduquer une femme, c’est éduquer toute une nation, je crois qu’on doit investir beaucoup en elle. Je prône la méritocratie, il ne suffit pas tout simplement d’être femme, il faut avoir quelque chose à donner, de valeurs à incarner et à communiquer. Dans les territoires sous notre contrôle, les femmes, et les jeunes filles reçoivent un encadrement adéquat. Les femmes sont encouragées à dénoncer toutes tentatives de viol ou autres avances suspectes au sein de nos communautés.  Des sanctions sévères sont prévues pour condamner les auteurs présumés de ces crimes.  Nous ne ménageons d’aucun effort pour combattre les antivaleurs. Le peuple congolais tout entier n’aspire qu’au changement.

VN La partie gouvernementale accepte-t-elle finalement la signature d’un cessez-le-feu?

FN : Jusque-là non.

————————

Propos recueillis de Kampala par El Memeyi Murangwa(@ElMemeyi)

 ©VirungaNews

One thought on “Kampala: Quatre questions à Fifi Ngampwende, La Belle Rebelle du M23.

  1. Oui madame vous êtes belle et intelligente surtout nous avons appris que vous êtes une femme sérieusement engagée dans la prière à travers la spiritualité chrétienne.
    Les femmes congolaises attendent beaucoup de vous surtout celles de l’Ouest se sentent déjà bien représentées en vous. Nous avons le devoir d’apporter assistance moral à toutes celles comme vous qui se placent en proue pour défendre la dignité du congolais quelle que soit votre appartenance sociale, politique , etc,. Au nom des Femmes Artisanes de paix, je vous encourage à faire entendre la voix des femmes de la RDC à travers votre lutte.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s