Kabila a désavoué Matata

Kabila et Matata Mponyo

Kabila et Matata Mponyo

Je le cite : «cependant, beaucoup de Congolais semblent fatigués d’entendre parler d’excédents budgétaires, et de stabilité du cadre macro-économique, alors que les conditions de vie de nos populations ne s’améliorent pas dans les mêmes proportions». Joseph Kabila a repris en d’autres termes le discours du président Mobutu dans les années 80. L’ancien dictateur avait reprouvé la politique de rigueur initiée par son premier ministre (Léon Kengo Wa Dondo) avec l’appui des institutions de Bretton Woods (FMI et BIRD).

Mobutu avait lâché cette phrase restée célèbre : « on ne mange pas la rigueur ». Ce désaveu précipita la chute du gouvernement Kengo qui fut immédiatement remplacé par Evarist Mabi Mulumba. Ce scénario est en passe de se reproduire plus de deux décennies plus tard. De manière subliminal, il transparaît que le sort de l’ancien ministre des finances sous le gouvernement Muzito est scellé.

Tout est désormais, une question de temps. En 2010 déjà, Joseph Kabila avait déclarée cette année là, « année du social », les rd-congolais n’y vont que du vent. Son dernier quinquennat, Kabila l’a aussi placé sous le signe du social. Visiblement se rendant compte que la RD-Congo n’allait pas dans la bonne direction pour atteindre cet objectif, le Raïs a pris ses distances avec son premier ministre, augustin Matata. Celui-ci a beau se targuer que les indicateurs économiques sont au vert, rien n’y fait les rd-congolais s’appauvrissent chaque jour davantage.

Ils n’ont que faire de la stabilité du cadre macroéconomique, d’un taux d’inflation historiquement bas à moins de 3%, un taux de croissance positive à plus de 7% et des réserves internationales de plus en plus importantes représentant plus de 8 semaines d’importations. L’économie doit être au service de l’homme, à quoi sert cette stabilité macroéconomique, si ces bénéfices ne profitent qu’à quelques uns, toujours les mêmes, et non à la masse silencieuse et laborieuse. L’échec de Matata à donner une espérance aux rd-congolais sur l’amélioration de leurs conditions de vie, est donc patent. Et Kabila veut s’en débarrasser pour donner un nouveau souffle à son fragile mandat. Plus que 4 ans, sans compter que la dernière année sera électorale. Il ne lui reste donc que très peu de temps pour tenir ses promesses. En fait, Joseph Kabila ne peut pas se dédouaner aussi facilement. L’échec de son premier ministre est éminemment le sien.

La RD-Congo a un régime semi présidentiel à la française où le chef de l’Etat quand il a la majorité à l’Assemblée nationale-ce qui est le cas-, est le vrai patron de l’exécutif. Mais Joseph Kabila doit se garder de répéter les erreurs de Mobutu. Le vrai problème en RD-Congo est la répartition de la « richesse nationale » ou mieux « de la pauvreté nationale ». La Kabilie prend la majeure partie du revenu national, ce qui est ressenti très mal par les rd-congolais. De la justice sociale en ces temps de crise, voilà ce qui manque à Kabila et à son premier ministre pour se légitimer auprès des rd-congolais.

Joseph Kabila qui n’assume jamais l’échec, aimant trop les éloges, va sans doute sacrifier Augustin Matata Ponyo sur l’autel du mécontentement social. A ce dernier, d’anticiper sur le piège présidentiel qui se referme sur lui. Il doit puiser dans son amour-propre, s’il en a, pour démissionner avant de l’être. Il n’a qu’à s’inspirer de son mentor, Matungulu Mbuyamu, ancien ministre des finances de Kabila entre 2001 et 2003, dont il était conseillé, et qui démissionna pour dire sa désapprobation à Katumba Mwanke qui saignait à blanc les finances publiques avec des demandes fallacieuses de sortie de fonds publics sur la rubrique
«dépenses de souveraineté».

Paul Muland, In Congo News daté mercredi 19.12.2012
© Congoindépendant 2003-2012

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s