Archive | November 2012

Mises en déroute à Kanyamahoro, les FARDC viennent de perdre le contrôle de la cité de KIBUMBA,

Kazarama et ses Hommes

Kazarama et ses Hommes

Avec l’échec de cette énième opération dite de nettoyage, les FARDC viennent de démontrer qu’elles n’ont pas su tirer leçon des déroutes antérieures en dépit de l’avantage en termes de matériels de guerre et de la supériorité numérique sur l’adversaire. L’opinion garde encore fraiche en mémoire l’importante perte en vies humaines que l’armée gouvernementale a enregistrée les mois passés, mais surtout la débandade de plusieurs brigades commandées directement sur le front par le général MAYALA Vainqueur qui s’était  refugié en Ouganda.    LIRE LA SUITE

Advertisements

KIBUMBA EST TOMBE ET BIENTOT GOMA

Makenga Sultani

Makenga sultavi

Le mouvement du 23 mars M23 en sigle vient de recuperer KIBUMBA et se trouve déjà à KILIMA NYOKA, a  Ndosho, Dans la Foret du Volcan Nyiragongo et a quelques mètres de l’OPRP. selon les sources digne de foi, le Chef d’Etat Major general de l’Armée Revolutionaire du Congo, ARC en sigle, le General de Brigade SULTANI MAKENGA, commande les troupes sur la ligne de front. Ce qui motive et encourage les troupes des rebelles à avancer.

Vaines tentatives de reconquête des fardc à Kibumba

“De nombreuses troupes appuyées par des unités blindés de l’armée gouvernementale ont pris d’assaut plusieurs de nos positions, nous sommes obligés de riposter à cette provocation, car le gouvernement de Kinshasa a été prévenu que notre mouvement ne tolérerait aucune provocation”, a affirmé le colonel Vianney Kazarama, porte-parole de l’ARC. Lire la Suite

Add your thoughts here… (optional)

A Little View of the World

In the last week, in which Obama was re-elected to the Presidency, the American leader announced his intention to travel to Burma on an official visit, the first of its kind made by a serving US President. This landmark visit has been hailed as a sign of Burma’s new found importance in international relations  Add to this historic visits made by Hilary Clinton, US State Secretary, in November 2011 and David Cameron, British Prime Minister, in April 2012, and it is clear that the international status of Burma is ever-growing.

But why has Burma gone from being a byword for repression and poverty in Asia, to the country every global power wants a piece of?

This resurgent interest in Burma has largely been the result of mass reforms that where instigated during March 2011 when the military junta, which had been in control of the country for many decades, were replaced…

View original post 554 more words

FARDC : Attaque des positions du M23 à Kahunga.

Lt Col Claude Birinda

Lt Col Claude Birinda

Les positions de l’ARC (Armée Révolutionnaire Congolaise) de KAHUNGA  sur la route Kiwanja –Mabenga, ont été attaquées l’ après midi d’hier jeudi 15 Novembre 2012 par la coalition FARDC-MAIMAI-FDLR.

Selon les informations reçues et confirmées par la population de Kiwanja, une dizaine des corps des militaires FARDC jonchés la route aux environs de Kahunga où les combats ont opposé les militaires de l’Armée Révolutionnaire congolaise, ARC et celles  des forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC  qui ont tenté de déborder les lignes de Mabenga pour faire un forcing à Kiwanja

Le bilan des combats entre les assaillants et les militaires de l’Arc, selon un habitant de Kiwanja, a fait 19 agresseurs tués et plusieurs armes saisies. La population de Kiwanja prise de peur depuis le matin suite aux rumeurs diffusées par les FARDC sur les attaques contre cette cité, a été rassurée par le Lt Colonel BIRINDA Claude de retour des opérations contre les assaillants de Kahunga. Parlant à un groupe des jeunes et des sages de la cité de Kiwanja, le Lt colonel Claude Birinda a rassuré la population en leur disant que le mot d’ordre reçu de la hiérarchie est de défendre les positions tenues jusque là par les militaires du m23 et repousser l’ennemi en le mettant hors d’état de nuire  la population civile.

L’attaque de la position ARC à Kahunga par les FARDC confirme que les activités militaires en cours et initiées par les FARDC ont pour seul objectif de neutraliser le M23 avant même la fin de l’ultimatum lancé par le gouverneur du Nord-kivu, Julien Paluku kahongya.

En attendant de comprendre pourquoi Kabila privilégie la voie de la guerre à celle diplomatique, la rédaction de www.soleildugraben.com se demande pourquoi avoir attaqué le camp de kahunga en pleine journée alors qu’un autre front été ouvert par les FARDC à Kibumba.

http://www.soleildugraben.com

Nord-Kivu : le Gouvernement de Kinshasa lance des offensives contre le M23.

Reste à savoir si les FARDC seront cette fois-ci capable de deloger les militaires du M23 qui ont decidé de garder leurs positions que les FARDC veulent à tout pris leur prendre, sachant que c’est le Président ougandais, son Excellence Yoweri Museveni, aujourd’hui accusé à tort par Kabila de soutenir les rebelles du M23 qui avait négocié (Sur demande de Joseph KABILA) il y a trois mois, la trêve qui vient d’être violée par les FARDC. LIRE LA SUITE

PORQUOI FAIRE LA GUERRE QUAND ON N’A PAS D’ARMEE?

Artcle15: FARDC

BAZOBANGA MOTO YA M23

Roger Meece, Lambert Mende, Raymond Tshibanda et le rais lui-même croient qu’accuser Kagame et annoncer la fin de son régime par le journal de Modeste Mutinga mettra fin à l’instabilité en RDC. Pourtant, tout le bruit qu’ils font, visant à amener les vautours à trouver une raison de planifier un autre genocide juste pour procurer du boulots aux ONGs parasitaires, soi-disant humanitaires, ne les empechent pas de continuer à opter pour une guerre contre le M23. Mais pourquoi faire la guerre quand on n’a pas d’armée? A suivre.

MushaKi page