Kabila Affaibli, il évoque pour la toute première fois trois solutions

Pendant que l’étau du M23 se resserre sur Goma, Kabila souffle le chaud et le froid.

Pendant que l’étau du M23 se resserre sur Goma, Kabila souffle le chaud et le froid.

Ça aura été une face à la presse manquée pour Joseph Kabila qui après avoir trié les journalistes intervenant dans sa conférence de presse n’a pu convaincre l’opinion nationale sur ce qui se passe réellement dans la partie orientale de la RDC.  Le constat est amer pour le Rais, l’armée gouvernementale ne parvient pas à contenir l’avancée du M23 qui se trouve déjà aux portes de Goma.

Apres avoir soutenu une solution militaire come seule voie capable de mettre fin à la rébellion, Joseph Kabila vient de faire du recul en déclarant, ce samedi 28 juillet 2012 devant la presse congolaise, qu’il examinait toutes les voies pour rétablir la paix dans l’Est du pays.  Affaibli, il évoque pour la toute première fois  trois solutions : politique, militaire et diplomatique ou « même les trois combinées».

Répondant à une question sur un prétendu soutien rwandais à la rébellion du M23, Joseph Kabila souffle le chaud quand il affirme que cela ne fait aucun doute : « C’est un secret de polichinelle ».  Incapable d’oublier l’origine du pouvoir lui légué par son défunt père, Laurent Désiré Kabila, le dirigeant congolais veut faire croire que seule une rébellion soutenue par le Rwanda est capable de tenir tête à son armée.   

Au même moment, Contredisant le va-t’en guerre porte-parole du gouvernement, sieur Lambert Mende, le gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Julien Paluku, par « procuration » souffle le froid, se disant prêt à une évaluation des accords de 2009 dont le M23 dénonce la mauvaise application.

Kinshasa  relayé par certains medias intéressés s’applique assidument à diaboliser le M23 et accuse ses voisins (Ouganda et Rwanda) pour justifier sa déconfiture militaire sur le champ de bataille. Joseph Kabila semble bien engagé dans une guerre d’usure au moment où la rébellion du M23 gagne du terrain.

La MONUSCO qui d’après nombreux habitants du Kivu a perdu toute sa neutralité ne peut que constater l’étau qui se resserre sur la ville touristique de Goma. 

 

© VirungaNews

2 thoughts on “Kabila Affaibli, il évoque pour la toute première fois trois solutions

  1. nous voulons une meilleur negociation parceque, nous somme fatigué de c genre de politique,je suis en exile parceque j etais malle traité sur mon territoir. jaimes mon pays mais comment retourner dans un pays desorganiser. nous sommes oubligé de vivre là oú on nous respecte mem pas. si j avais la possibilité de lutté pour mon pays j allais le fair mais la manque d oportunité mais manque.

  2. Mon president KABILA ne s’affaiblira jamais car il avait fait sortir en 2003 les armees de kagame, museveni et du Burundi sans combattre, c’est parce que sa force vient de l’Eternel des armees. C’est sont de gens comme KAGAME ET son general JAMES qui s’affaibliront à cause de l’haine de leur coeur.
    Courage mon president; nous vaincrons ces ennemis de la paix du peuple congolais.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s