Désolation en territoire de Rutshuru, l’aviation de la MONUSCO cible des populations civiles

Les localités de Kibumba, Bukima, Ngugu et Rugari essuient en ce moment des tirs aveugles de l’aviation de la MONUSCO et des FARDC. Selon nos sources, plusieurs habitants de ces entités surpris par les bombardements ont perdu la vie, d’autres ont été grièvement blessés.

Il nous est rapporté que les victimes qui se comptent en dizaines pourraient avoir été confondues aux militaires du M23 lorsque les hélicoptères de la MONUSCO les ont pris pour cible avant de décharger sur elles toutes leurs cargaisons de bombes et missiles. Cette information vient d’être confirmée par plusieurs sources indépendantes, notamment la Société civile et les confessions religieuses.

Aucun bilan précis n’est disponible en ce moment, mais selon nos sources, on compte parmi les morts et les blessés plusieurs femmes et enfants calcinés dans leurs cases où ils s’étaient refugiés pour se mettre à l’abri des balles perdues des belligérants.

Il s’agit là de la plus grande bavure connue que l’aviation de la Mission des Nations-Unies ait commise depuis son déploiement en République Démocratique du Congo.

Rappelons que des violents combats débutés hier mardi matin sont présentement en cours et opposent l’Armée Gouvernementale, les FARDC, aux Forces du Mouvement du 23 mars, M23 en sigle.

Des plus amples détails dans les heures qui suivent

La rédaction