LA XENOPHOBIE DE RETOUR AVEC L’AIDE EFFICACE DE LA MONUSCO – M23 News

M23Fermez les yeux et imaginez une scène d’une bande dessinée de mauvais goût: un president d’une soi-disante grande république en réunion de travail lié à des questions pseudo-sécuritaire. L’armée du président de la république a essuyé pas mal d’échecs successifs. Puisqu’il ne peut pas vaincre sur le front de bataille, l’humiliation devenant trop génante, il puise dans la brutalité qu’il masque mais planifie bien: se venger sur des innocents mais xénophobiquement pour un impact inférnal durable. C’est cela que vient de faire Joseph Kabila. C’est lui qui a invité le chef des motards de Goma à Kingakati pour créer le chaos. Bizarre pour un homme que l’on dit pourtant haut gradé de l’armée. Vous aurez remarqué que je me suis pratiquement abstenue de comment l’évolution de la situation au Nord-Kivu. C’est que tout le monde en parle, et j’aime en parler seulement quand les autres se sont tus soit par manque d’intérêt, soit par peur de toucher les sensibilités des hommes forts du coin, soit par une sorte de fatigue que le vide politique du coin peut inspirer même aux plus optimistes. Si aujourd’hui, je touche encore le sujet c’est parce que la cacophonie s’est muée soudainement en xénophobie et que cela n’admet pas de silence, ni d’apathie.

Quelle cacophonie? D’abord la Monusco, tel une sangsue monstrueuse s’en est prise à l’innocente population civile, et cela au moment précis où le M23, après avoir fait fuir les FARDC jusqu’en Ugana et récupéré les localitéss du CNDP d’avant l’arrestation de Nkunda, s’était retiré en l’annonçant publiquement. Cette inutile Monusco dit avoir bombardé des civils innocents en agissant sur base des informations fournies par l’intelligence des FARDC! On pourrait appeler cela tout sauf intelligence, mais bon!!!! La chose la plus grave c’est qu’il semble que Roger Meece vient d’obtenir l’extension du mandat de sa Monusco, pour engager immediatement dans un tuerie terriblement regrettable. Est-ce que Roger Meece comme le chef des motards de Goma Ali jouent sur le même registre? Oui, et ils ne sont pas les seuls. A Kinshasa, les bonzes de la politicaille rivalisent, qui passe plus vite de manière plus percutante le message d’incitation à la haine: Boshab, Kimbuta, Muyej, Mbemba, et l’infame yerodia ndombasi.

Un autre front, sans utiliser le discours xénophobe abonde dans une direction non moins dangereuse. A Addis Abeba, la session extraordinaire des ministres de la ICGLR a finit un rapport dont l’une des décisions semble être l’erradication du M23. On sent là dedans une main de vautours qui savent très bien que le M23 peut et est en train de fédérer les mécontents victime d’une absence de l’Etat criminelle en elle-même puisque détrisant le peuple, tutsi ou pas. Si ces ministres sont intelligents, ils devraient savoir que cette erradication n’est pas un problème, l’absence de service public inclusif à l’Est l’est. Aussi longtemps que la ICGLR n’intime pas le gouvernement de Kin de renegocier sa position pour écouter le M23, il n’y aura pas de paix. Après le M23, il peut bien y avoir autre chose. Une cacophonie entretenue, c’est que Kinshasa et les journaux à sa solde, nationaux ou internationaux continue de suggérer que le M23 est commandé par Ntaganda. Faux. L’homme a juré de ne jamais aller à la Haye et ne s’exposerait pour rien au monde. Kabila pense que cette confusion entretenue lui permet d’éviter les combats et par là les négociations: politique de l’autruche?

Quand la confusion ci-haut est entretenue au rythme semblable à l’annonce publicitaire, les debats et les colloques à ou à Addis tournent en bourrique le congolais qui sont depassés par les evenements et sont depourvus d’un raisonnement rationnel. Au lieu de s’en prendre à Kabila, ils s’en prennent au Rwanda. L’ONU cette honteuse organisation qui n’a pas soulevé son petit doight au Rwanda en 1994, a le toupet de bombarder les populations innocentes pour les gros dolars qui financent l’inutile Monusco. La population, même à Kin souffre ,mais au lieu de  reclammer ses droits comme le fait le M23, le congolais croit en son sauveur la Monusco. Il suffit de lire toutes les déclarations y compris celle des autorités religieuses. Le journal Avenir crie à la victoire diplomatique à Addis quand il s’est agit d’un fiasco. Quelle victoire vante-t-il face au Rwanda? Est ce de l’aveuglemet ou quoi? Pendant tout ce temps, la discipline du M23 et sa determination d’aller jusqu’au bout de cette bataille pour la liberté vont constamment rappeler au public la racine du vrai problème.

Posted by at Friday, July 13, 2012

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s