Congo-Kinshasa: Kinshasa évite de « mélanger les interlocuteurs », le M23 discute de « gouvernance »

Bertrand Bisimwa

Bertrand Bisimwa

Les véritables échanges de paix entre le gouvernement de la RD Congo et le mouvement rebelle M23 sont loin d’être amorcés à Kampala (Ouganda). Alors que le M23 veut « discuter des questions relatives à la gouvernance du pays, mais également à la légitimité du pouvoir », Kinshasa rétorque qu’« il n’est pas question de discuter ici de l’ordre constitutionnel et institutionnel de la République démocratique du Congo ».

« Nous voulons discuter des questions relatives à la gouvernance du pays, mais également à la légitimité du pouvoir. Nous le disons aujourd’hui comme d’autres l’ont déjà dit hier. Je parle de l’Union européenne, des Etats-Unis, de la Fondation Carter, d’autres commissions qui étaient là comme observateurs. Tous ont critiqué cette élection. Le problème de légitimité se pose », a déclaré jeudi 13 décembre à RFI le porte-parole du M23 Bertrand Bissimwa.

Pour le gouvernement congolais, les débats ne doivent porter que sur la réévaluation de l’application de l’Accord signé avec le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) le 23 mars 2009 pour mettre fin à une rébellion qui avait enflammé l’Est de la RD Congo en 2008.

« Il n’est pas question de discuter ici de l’ordre constitutionnel et institutionnel de la République démocratique du Congo, il n’est pas question non plus de violer le caractère inaliénable de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale », a affirmé l’un des principaux négociateurs pour le compte du gouvernement congolais l’Abbé Apollinaire Malu Malu.

Et si cet ancien président de la Commission électorale indépendante (CEI), qui avait proclamé Joseph Kabila vainqueur à la présidentielle de 2006, insiste autant sur la souveraineté et les frontières, « c’est parce que, dans cette affaire, le Congo craint surtout de perdre les provinces de l’Est : le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, des régions dotées de grandes richesses minières et agricoles », a commenté RFI.

Le Rwanda pointé du doigt

Aux termes de l’Accord de Goma, plus de 4.000 combattants rebelles avaient intégré l’armée congolaise. Mais, certains d’entre eux reprochent au gouvernement congolais le fait de n’avoir « pas respecté ses promesses » en rapport avec leurs grades et soldes ainsi que leur affectation. D’où, la création du Mouvement du 23-Mars (M23).

A ceux qui les accusent d’être soutenus entièrement par le Rwanda en citant plusieurs rapports d’experts onusiens, les responsables du M23 que c’est de la « désinformation.

« Vous savez que nous n’avons pas de moyens suffisants comme ceux du gouvernement qui a battu campagne par rapport à cela ; comme ceux dont disposent les Nations unies qui ont choisi un groupe d’experts sur ce sujet. Nous sommes en train de nous battre pour que cette désinformation prenne fin. Pour élaborer ce genre de rapports, ils doivent venir chez nous, vérifier les faits », a répliqué le porte-parole Bertrand Bissimwa,

Diplomatie congolaise hésitante

Dans la capitale ougandaise, le gouvernement congolais envoie des signaux jugés « contradictoires » sur l’implication du Rwanda dans la situation sécuritaire qui prévaut depuis plusieurs années dans l’Est de la RDC.

« Je suis ici pour dialoguer avec le M23, je n’ai pas l’habitude de mélanger les interlocuteurs. Le M23 a dit qu’il était un mouvement autonome, qu’il s’assume. Je lui en ai donné acte. Au cas où il y aurait un quelconque différend entre notre pays et un pays voisin, ce n’est pas ici que l’on va en parler. Le M23 n’est pas leur porte-parole », a déclaré le ministre Raymond Tshibanda sur les ondes de RFI.

Entre-temps, les autorités militaires ont présenté lundi 10 décembre à la presse des prisonniers de guerre dont elles ont dit qu’ils sont des « soldats rwandais » capturés dans les rangs du M23 au Nord-Kivu et acheminés à Kinshasa.

Par Stanislas Ntambwe, 13 Décembre 2012

HAHAHAHAHAHAHAHA!!!! DES MILITAIRES RWANDAIS CAPTURE AU FRONT???? HAHAHA!!! BOTIKA BANGI.

Lambert Mende

Mende oza ndege nini? Naza Rwanda! Nini ezokende te Mende? Nazobela Rwanda! Topesayo Kisi nini Kasi? Bopesanga Rwanda! Mende nani Abomaki Tchebeya? Ba Rwandais! Olingi Koloba que boss nayo aza Rwandais? He! yo! Nani Abomaki ba Budu Dia Kongo? He! yo Di! mende nani aibaka salaire ya ba Foctionaire? Ba rwandais! Alors ya basoda? Ba rwandais kaka!  Mende Ozalaka fan ya Equipe nini?  Ya Rwanda, Mende nini?? DII NALOBI FAN YA RWANDA!!!! . oh mende! BOTIKA BANGI.

Soldats Rwandais capture au Front! l’information a fait l’objet de déclarations contradictoires puisqu’elle a d’abord été démentie par le ministre congolais de l’Intérieur, Richard Muyej Mangez .READ MORE

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s